Les forces du YPG, aux côtés des forces américaines, près de la frontière turque en Syrie, le 29 avril 2017. ©Reuters

Les USA à la recherche de nouvelles proies

Alors que la guerre contre Daech en Syrie et Irak touche à sa fin, les États-Unis viennent d’annoncer qu’ils maintiendront une présence militaire dans les régions kurdes de la Syrie, pour, selon eux, «empêcher la réapparition de Daech». Est-ce bien cette raison qui motive la décision de Washington ?

Syrie: la stratégie de sauvetage US?

Syrie: la stratégie de sauvetage US?

La base aérienne russe en Syrie, Hmeimim, et la base navale de Tartous ont été attaquées simultanément par des drones samedi. Le système avancé de défense aérienne russe a contré l’attaque. Une vague de 13 drones a été impliquée, et, fait intéressant, trois d’entre eux ont été capturés intacts.

Un F-15 saoudien a été abattu par l’armée yéménite et Ansarallah.

Yémen: la méga surprise d’Ansarallah

Selon Sham Times, la guerre au Yémen se dirige rapidement vers une grande équation : la politique de la « patience stratégique » adoptée par les forces yéménites a porté ses fruits : à peine quelques mois après le début de la guerre, la force de frappe de l’armée et d’Ansarallah s’est mise à s’accroître de façon exponentielle.

Comment

Comment "démocratiser" l'Iran?

Plus d'une semaine après la fin des troubles qui ont émaillé les manifestations sociales en Iran, la presse israélienne continue à caresser le rêve d'un renversement du "régime iranien". Certains journalistes en sont même au point de délirer.