• Une base militaire émiratie au Somaliland

Le Somaliland a donné son feu vert à la construction d’une base militaire sur son sol dans le cadre d’un accord avec les Émirats arabes unis.

Le Somaliland est une région semi-autonome dans le Nord somalien.

Le Parlement de la région, qui n’est pas reconnue officiellement comme un pays indépendant, vient d’adopter un accord autorisant les Émirats arabes unis à créer une base militaire dans la ville portuaire de Berbera.

La construction de cette nouvelle base militaire intervient alors qu’Abu Dhabi possède déjà une autre base militaire dans la ville portuaire d’Assab en Érythrée, dans la corne de l’Afrique, et l’utilise pour mener des raids aériens contre le Yémen dans le cadre de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite.

Le président du Somaliland, Ahmed Mohamed Mahamoud Silanyo, avait déclaré avant l’adoption de l’accord, devant le Parlement, que cette base militaire pourrait créer des emplois dans ce « pays ».

Le texte a été approuvé par 144 voix pour, 2 contre et 2 abstentions.

De même, les forces de sécurités ont contraint 9 opposants à l’établissement de cette base militaire émiratie au Somaliland à quitter le Parlement.

Le Somaliland et les Émirats arabes unis ont signé l’année dernière un contrat d’une valeur de 442 millions de dollars pour le développement du port Berbera.

Le Somaliland, qui se trouve dans la corne de l’Afrique, s’est autoproclamé indépendant en 1991.

La corne de l’Afrique est une péninsule de l’Afrique de l’Est qui s’étend depuis la côte sud de la mer Rouge jusqu’à la côte ouest de la mer d’Arabie, en passant par le golfe d’Aden. La région couvre le Soudan, l’Éthiopie, l’Érythrée, la Somalie et Djibouti.

Il s’agit d’une région ultra stratégique en raison de ses accès à l’océan Indien, à la Méditerranée, à l’Europe, à l’Asie et au Moyen-Orient.

Pour les analystes, la création de cette base militaire intensifiera les bombardements de la coalition saoudienne sur le Yémen.

Plus de 11 000 personnes ont été tuées et des dizaines de milliers d’autres blessées, depuis le début, en mars 2015, de l’offensive menée par cette coalition contre le Yémen.

Feb 14, 2017 12:11 UTC
commentaires