• Violences au Mali: 20 morts

Au moins 20 personnes ont été tuées, ces derniers jours, dans des violences intercommunautaires au Mali, selon un bilan annoncé par le ministère de la Sécurité du pays.

Cité par Reuters, les affrontements meurtriers ayant opposé les communautés bambara, principale ethnie du pays, et peule, minoritaire, dans les localités de Kama et Sènèbamanan, ont fait au moins 20 morts et 16 blessés, sans oublier quelque 600 déplacés.

Le bilan reste toujours provisoire, annonce la télévision malienne, qui évoque également d’importants dégâts matériels.

Selon l’AFP, « les affrontements ont éclaté à la suite de l’assassinat le 11 février d’un agriculteur bambara, imputé à des terroristes, suivi de représailles contre des Peuls accusés d’avoir des liens avec des terroristes. »

Le Mali est depuis 2012 le théâtre de violences et d’actes terroristes d’envergure opposant divers groupes du pays.

L’ONU a appelé à plusieurs reprises le pays à mettre fin à ces violences. 

 

Feb 16, 2017 22:28 UTC
commentaires