L’armée de l’air égyptienne a bombardé et détruit 15 véhicules bondés d'armes et de munitions qui tentaient de pénétrer, depuis les frontières libyennes, dans le territoire égyptien, ont annoncé dimanche 16 juillet les sources militaires égyptiennes.

Il s’agit de la deuxième frappe menée depuis les trois dernières semaines par l’armée égyptienne pour contrer les tentatives d’infiltration en Égypte.

Le porte-parole de l’armée égyptienne a annoncé que celle-ci avait reçu des informations sur les tentatives d’infiltration de certains éléments criminels trafiquant d’armes, à partir des frontières ouest de la Libye vers l’Égypte.

«Suite à des informations sécuritaires, l'aviation égyptienne est intervenue et a su identifier en moins de 24 heures les cibles ennemies avant de frapper un convoi de 15 véhicules transportant des armes à la frontière égyptienne», ajoute la source.

Aucun détail n’a filtré sur les éventuelles pertes humaines.

 

Jul 17, 2017 10:55 UTC
commentaires