• Des forces de sécurité égyptiennes arrêtent un suspect en rapport avec des attaques menées par des groupes terroristes dans le Sinaï, en août 2012.
    Des forces de sécurité égyptiennes arrêtent un suspect en rapport avec des attaques menées par des groupes terroristes dans le Sinaï, en août 2012.

Ce vendredi 9 février au matin, l’armée égyptienne a lancé de vastes opérations dans certaines zones de la péninsule du Sinaï dans le cadre de la lutte contre les groupes terroristes.

 Les forces armées égyptiennes ont entamé aujourd’hui des opérations d’envergure contre les groupes terroristes au Sinaï avant de prendre pour cible leurs repères dans le nord de cette région, a rapporté Fars News.

Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, supervise en personne cette offensive depuis une chambre d’opération au Sinaï, a rapporté le site Youm 7.

Al-Sissi a écrit sur sa page Facebook qu’il poursuivait avec fierté ces opérations pour nettoyer l’Égypte de la présence des terroristes.

La chaîne Al-Jazeera a pour sa part annoncé que l’armée égyptienne avait bombardé des zones à Rafah et à Cheikh Zuweid.

Le ministre égyptien de l’Intérieur a fait part dans un communiqué de la mort de 3 membres du mouvement Hassam et de l’arrestation de 15 autres.

Récemment, al-Sissi avait mis l’accent sur l’intensification des attaques contre les groupes terroristes au Sinaï.

Depuis l’arrivée au pouvoir d’al-Sissi en 2014, le Sinaï est le théâtre d’actes terroristes pour la plupart perpétrés par un groupe appelé Wilayat Sinaï, dénomination de la branche égyptienne de Daech depuis 2011.

Les policiers et l’armée constituent les principales cibles de ce groupe.

 

 

Feb 09, 2018 19:24 UTC
commentaires