• Les soldats soudanais transportent le corps de leur camarade.
    Les soldats soudanais transportent le corps de leur camarade.

L’opinion publique soudanaise réclame le retour de ses militaires du Yémen.

Lors d’une conférence de presse, le secrétaire général du Parti du congrès populaire soudanais Ali al-Haj, cité par Pars Today, s’est dit inquiet des évolutions en Irak et en Syrie, pays qui risquent d’être confrontés à une intervention de la coalition saoudienne à laquelle le Soudan serait aussi obligé de prendre part.

Le leader du Forum de Paix juste, al-Tayeb Mustafa, a appelé le gouvernement soudanais à prendre une décision définitive sur la politique étrangère du Soudan par rapport aux États du golfe Persique.

Ghazi Salah Eddin Atabani, à la tête du mouvement Reform Now, a envoyé une missive à Omar el-Béchir, le président soudanais, ainsi qu’au parlement du pays, en demandant le retrait immédiat des forces soudanaises du Yémen.

Farouk Abu Issa, le secrétaire général de la coalition des partis politiques de l’opposition soudanaise baptisée « National Consensus forces », a accusé le gouvernement d’avoir marginalisé les partis de sa coalition concernant des dossiers essentiels tels que le vote du budget, le remaniement du cabinet et la participation à la guerre au Yémen malgré l’opposition des partis.

Les parlementaires ont de leur côté invité Omar el-Béchir à prendre des positions impartiales concernant la restauration de la paix au Yémen et à assumer ses responsabilités par rapport aux familles des victimes à la guerre au Yémen.

Recevant des millions de dollars de Riyad, le Soudan prend part à l’agression de la coalition saoudienne au Yémen en y envoyant des troupes et des équipements militaires. Le nombre des victimes soudanaises s’élève à présent à plusieurs centaines selon les parlementaires de ce pays.

Soutenue par Washington, la coalition dirigée par Riyad a lancé en mars 2015 une offensive contre le Yémen et lui a imposé un blocus terrestre, maritime et aérien. L’agression de la coalition saoudienne contre le Yémen a fait plus de 14 000 morts, des dizaines de blessés et des millions de déplacés.

 

Mots clés

Jun 12, 2018 14:51 UTC
commentaires