• Qui veut déstabiliser l'Algérie?

En Algérie, l’explosion d’une bombe artisanale a fait deux morts et quatre blessés, tous des enfants.

L’explosion d’une bombe artisanale a secoué, le samedi 18 août, la commune d’Ahnif, à une quarantaine de kilomètres à l’est du chef-lieu de la province de Bouira. Deux enfants, âgés de 10 et de 12 ans, ont perdu la vie et quatre autres ont été grièvement blessés. Deux d’entre eux ont perdu leurs jambes. Les victimes jouaient dans l’endroit où la bombe a explosé. Aucun groupe ni individu n’a revendiqué l’attentat.

La gendarmerie locale a déjà ouvert une enquête, mais personne ne sait encore si des terroristes voulaient prendre pour cible les forces de sécurité.

Selon les habitants du quartier, « une importante quantité de mines artisanales persistent dans la région depuis les affrontements qui ont eu lieu pendant les années 90 ».

L’année dernière, un homme a perdu une jambe dans l’explosion d’une mine artisanale.

La même année, deux agents de police ont été tués lors d’une attaque terroriste contre un poste de police dans la ville de Tiaret, à 300 kilomètres à l’ouest de la capitale algérienne. 

Mots clés

Aug 19, 2018 15:17 UTC
commentaires