• L’émergence d’un nouveau Daech en Libye ?

Avec l’affaiblissement de Daech en Libye, l’un de ses affiliés pourrait devenir encore plus meurtrier et puissant que le groupe terroriste à son apogée en 2015, a écrit le politologue américain Colin P. Clarke sur le site de la revue américaine The National Interest.

« De nombreux facteurs pourraient alimenter l’émergence d’une nouvelle branche de Daech, notamment la faiblesse relative des forces de sécurité dans la région où opèrent les terroristes. Il est donc difficile de déterminer lequel de ces affiliés pourrait devenir la prochaine menace majeure », a-t-elle ajouté.

Selon la revue américaine, la situation en Libye offre l’équivalent le plus proche de l’environnement qui a facilité l’émergence d’al-Qaïda dans la péninsule arabique entre 2009 et 2015. À bien des égards, la Libye pourrait être le refuge le plus dangereux pour le groupe dans un avenir proche. Le territoire est inondé d’armes, il n’y a pas de gouvernement reconnu, pas d’autorité souveraine, et il sert de point focal et de carrefour pour les terroristes de tous bords, et tout cela à seulement 200 kilomètres de l’Europe.

Bien que le nombre de terroristes liés à Daech en Libye soit estimé à plusieurs centaines, selon The National Interest, sa filiale libyenne a été liée à deux opérations extérieures majeures sur le sol européen, à savoir l’attaque du marché de Noël à Berlin fin 2016 et celle contre un concert à Manchester en 2017.

Par ailleurs, le site d’information libyen Al-Wasat a mis en garde contre le danger qui émane de la Libye et qui ne se limite pas à Daech, mais à la combinaison de menaces potentielles qui font de ce pays le même refuge que le Yémen avait offert à al-Qaïda au plus fort de ses prouesses opérationnelles.

Pour empêcher l’émergence d’un groupe terroriste affilié à Daech en Libye, la revue américaine propose de faire preuve de diligence pour surveiller les développements sur le terrain et travailler avec les pays partenaires en Europe susceptibles de disposer de renseignements détaillés sur l’évolution du groupe.

Depuis la chute du régime de son ancien dirigeant, Mouammar Kadhafi, la Libye est en proie au chaos.

Elle est actuellement tiraillée entre deux gouvernements : le gouvernement d’union nationale, présidé par Fayez al-Sarraj, à Tripoli, formé sous l’égide des Nations unies ; et le gouvernement du maréchal Haftar, à Tobrouk dans l’est du pays.

 

Mots clés

Oct 09, 2018 19:12 UTC
commentaires