• Mauritanie: manifestation anti-MBS

Alors que le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a l’intention de se rendre demain, dimanche 2 décembre, en Mauritanie, des centaines de personnes ont participé à des manifestations à Nouakchott, capitale mauritanienne, pour protester contre cette visite.

Les manifestants ont protesté contre le déplacement de Ben Salmane, qui est accusé du meurtre du journaliste Jamal Khashoggi au consulat saoudien à Istanbul.

Vendredi dernier, l’Association estudiantine mauritanienne a lancé un appel à organiser des manifestations en protestation contre la visite de Ben Salmane. Cette association a demandé au gouvernement de mettre fin à ses soutiens au prince héritier saoudien qui a commis plusieurs crimes, dont l’assassinat de Khashoggi et son agression militaire contre le Yémen.

Mohamed Ould Sidi, président de cette association, a déclaré au quotidien Al-Araby al-Jadeed : « La Mauritanie n’acceptera jamais que son territoire soit souillé par la visite du meurtrier des enfants yéménites, qui est responsable de l’incarcération de plusieurs oulémas et qui se sert de l’appareil judiciaire pour se venger des opposants. »

Les manifestants scandaient des slogans comme : « Le peuple réclame la fin de l’effusion de sang » ou encore : « Le peuple ne veut pas Ben Salmane ».

« Ben Salmane n’est pas le bienvenu en Mauritanie. Notre peuple n’a pas besoin du soutien pétrolier des Saoud. Le peuple est attaché à sa dignité et à la souveraineté nationale. La Mauritanie est un territoire pur. Toute personne éprise de liberté s’opposera à la visite d’Abou Scie dans son pays », a déclaré un manifestant.

Ben Salmane s’est rendu la semaine dernière dans plusieurs pays arabes, dont les Émirats arabes unis, Bahreïn, l’Égypte et la Tunisie, où des manifestations d’envergure ont été organisées en protestation contre sa visite.

Mots clés

Dec 01, 2018 17:30 UTC
commentaires