Récemment, le gouvernement américain a déclassifié des documents sur le coup d'État militaire en Iran qui a eu lieu en 1953. Il semble qu’après 64 ans Washington envisage d’essayer de rejouer ce vieux scénario pour renverser le pouvoir en Iran. Un analyste iranien commente ce sujet pour Sputnik.

A l'approche du 64e anniversaire du coup d'Etat américain en Iran afin de renverser le gouvernement iranien, Sputnik a évoqué ce sujet.

Sputnik:Tenant compte de la rhétorique tendue dans les relations entre Téhéran et Washington, les États-Unis seront-ils en mesure, en utilisant leur ancien plan élaboré il y a 60 ans, de réussir à renverser l’actuel gouvernement iranien?

Seyed Mojtaba Jalalzadeh, analyste iranien et expert en politique internationale et sur les relations irano-américaines a répondu: «Tout d'abord, après la chute de la monarchie en 1979, l'Iran est devenu une république islamique, la démocratie s’est développée rapidement, devenant un noyau fondamental de la société iranienne.»

En particulier, il a souligné qu’il n’y avait aucune chance que les États-Unis réussissent à ramener à la vie ce «plan arrogant et dépassé», car l’Iran d’aujourd'hui n’est pas l’Iran de 1953.

C’est pourquoi, selon lui, toute tentative de coup d’État interventionniste est vouée à l'échec «dans une société où le pouvoir appartient vraiment au peuple».

Par ailleurs, le politologue a noté un autre aspect important qui concerne des particularités des relations entre l’Iran et les États-Unis, qui ont bien changé depuis 1953. Il a notamment souligné que, dans la situation actuelle, Washington n’a aucun moyen de pression ou d’influence sur la politique iranienne interne.

«À l’époque, le gouvernement de Mossadegh [le Premier ministre iranien démocratiquement élu, ndlr] était opposé aux fonctionnaires de la cour, qui se conformaient aux critères des États-Unis, qui avaient des liens étroits avec eux. Aujourd'hui, les hommes politiques et les parlementaires iraniens n’ont aucun lien avec les Américains», a-t-il expliqué.

 

 

 

Jul 12, 2017 04:01 UTC
commentaires