• \
    \"La décision de Trump va déclencher une nouvelle Intifada\" (Iran).

Le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné la décision des États-Unis de transférer son ambassade de Tel-Aviv à Qods occupé.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a condamné la décision des États-Unis de transférer son ambassade de Tel-Aviv à Qods occupé et qualifie la reconnaissance par Trump de cette ville comme capitale d’Israël comme une violation flagrante des résolutions internationales.

La ville de Qods qui abrite la mosquée al-Aqsa fait partie intégrante de la Palestine et est considérée comme l’un des 3 lieux saints de l’islam. Elle revêt donc d’une importance capitale pour les musulmans.

Tout le monde sait très bien que ce régime cherche par tous les moyens à expulser les vrais habitants de Qods, à s’accaparer leurs terres et à les remplacer par des juifs dans le but de changer le tissu démographique de cette ville et à détruire son patrimoine islamique.

La RII a depuis toujours affirmé que la déstabilisation et l’insécurité au Moyen-Orient s’expliquent par la poursuite de l’occupation d’Israël et le soutien des États-Unis au régime Tel-Aviv.

La décision provocatrice et irrationnelle de Washington de reconnaître la ville de Qods comme capitale d’Israël n’aidera en rien la restauration de la paix et de la stabilité dans la région, mais par contre elle attisera le feu d’une nouvelle Intifada et donnera lieu à l’escalade de la violence dont l’administration américaine et le régime israélien sont responsables.

Vu les résolutions des Nations Unies qui considèrent Qods comme une ville occupée, la reconnaissance par les États-Unis de cette ville comme capitale d’Israël constitue une violation flagrante des résolutions internationales. Or la RII condamne vivement cette action et appelle toutes les instances internationales et les pays influents notamment les pays islamiques à préserver la paix et la stabilité dans la région, en empêchant la concrétisation de cette décision qui ne profiterait qu’à Israël.

Tout en exprimant sa solidarité avec le peuple palestinien, la RII a une nouvelle fois appelé la communauté internationale, notamment les Nations Unies, à prendre ses responsabilités en mettant fin à l’occupation de la Palestine et en rétablissant le respect de ses droits.

 

Dec 07, 2017 08:10 UTC
commentaires