Tandis que le voyage du président français en Iran est prévu pour début 2018, un certain nombre des membres du groupuscule terroriste des Monafeghines qui séjournent en France ont manifesté dans la périphérie parisienne contre le gouvernement iranien.

Ce groupuscule, qui était jusqu’en 2008 sur la liste des organisations terroristes de l’Union européenne, a le sang de plus de 17 000 Iraniens sur les mains. À cela s’ajoute le communiqué du Quai d’Orsay : le Quai d’Orsay s’inquiète de ce qu’il qualifie de « bilan lourd des victimes et des arrestations » et affirme vouloir rappeler à l’Iran d’ici les semaines à venir « le respect des droits de l’homme ».

Que peuvent être les intentions réelles de la politique française à l’égard de l’Iran ?

Luc Michel géopoliticien, y répond.

 

Jan 02, 2018 17:54 UTC
commentaires