• Iran: Erdogan dénonce Trump

Le président iranien Hassan Rohani et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan se sont entretenus ce mercredi au téléphone de la coopération irano-turque dans les domaines politique, sécuritaire et économique.

« Avec l’application de nos plans communs, l’Iran et la Turquie enregistreront un progrès rapide et large dans leurs échanges économiques en 2018 », a déclaré le président iranien Hassan Rohani.

Il a qualifié de nécessaire l’accélération de la coopération interbancaire pour l’usage des monnaies nationales dans les échanges économiques et commerciaux entre Téhéran et Ankara, et l’établissement d’un système de swap de devises entre les banques centrales iranienne et turque. Pour le président iranien, les facilités douanières auront également un rôle important dans le développement de la coopération économique entre l’Iran et la Turquie.

Quant à la coopération politique Téhéran-Ankara au niveau régional, le président Rohani a rappelé les résultats positifs de la coopération irano-turque dans le cadre des initiatives de Sotchi et d’Astana pour la Syrie.

Évoquant les récentes déclarations du président turc Recep Tayyip Erdogan au sujet du rôle des médias occidentaux et israéliens dans l’intensification des tensions internes dans certains pays comme la Turquie, le président Hassan Rohani a déclaré que lors des tensions survenues récemment dans plusieurs villes iraniennes, la police était intervenue d’une manière pacifique et sage pour contrôler la situation et montrer que « la sécurité et la stabilité règnent dans le pays et que grâce à la présence décisive du peuple face aux fauteurs de troubles, le pays est capable de rétablir le calme ».

« En Iran, les citoyens peuvent exprimer librement leurs récriminations et formuler leurs critiques. C’est dans le cadre du maintien de la sécurité et du calme pour les citoyens que nous ne resterons pas les bras croisés face à la violence et les activités illégales de ceux qui cherchent à abuser du contexte des protestations citoyennes. »

Au cours de cette conversation téléphonique, le président turc Recep Tayyip Erdogan a fait état de l’attachement de son pays à développer sa coopération avec la République islamique d’Iran dans tous les domaines.

« Nous accordons une très grande importance aux relations avec l’Iran et nous souhaitons l’essor rapide des coopérations interbancaires et le recours à l’usage des monnaies nationales dans nos échanges en 2018 », a affirmé le président turc, qui a souligné aussi la volonté d’Ankara de continuer sa coopération avec Téhéran pour renforcer la stabilité et la sécurité régionales.

Quant aux agitations survenues ces derniers jours dans plusieurs villes d’Iran, le président Erdogan a déclaré que la Turquie considérait la stabilité et la sécurité de l’Iran comme des éléments importants de sa sécurité nationale.   

Réagissant aux propos de hautes autorités américaines et israéliennes au sujet des récents événements de l’Iran, le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré : « Nous avons connu en Turquie une vague de campagnes médiatiques des puissances occidentales contre nos intérêts nationaux, et nous avons dû nous habituer aux propos interventionnistes de personnages comme Donald Trump ou Benyamin Netanyahu. »

Jan 03, 2018 14:49 UTC
commentaires