La ligne de production de masse du drone « Mohajer-6 » a été lancée ce lundi 5 février, 5e jour de la Décade de l’Aube, marquant l’anniversaire de la victoire de la Révolution islamique de 1979.

Le ministre iranien de la Défense, le général Amir Hatami, a participé à la cérémonie de lancement de ce drone d’importance stratégique.

Selon le service de presse du ministère de la Défense, le drone Mohajer-6 [le mot Mohajer signifiant migrateur en français, NDLR] est équipé de la bombe intelligente à haute précision « Qaëm ».

« Ce drone est capable de mener des missions de reconnaissance et de surveillance, ainsi que des missions d’assaut, avec un grand rayon d’action et une grande endurance en vol », a affirmé le ministre de la Défense, le général Amir Hatami.

Selon le ministre, ces capacités permettent d’utiliser le drone Mohajer-6 pour frapper diverses cibles avec une haute précision, dans différentes conditions de lieu et de temps.

Pour le décollage et à l'atterrissage, le drone Mohajer-6 utilise un système électro-ionique intelligent de fabrication 100% iranienne. Ce grand acquis des experts iraniens de l’Organisation des industries aériennes du ministère de la Défense profite également d’une grande flexibilité dans sa conception, lui permettant d'accéder à sa performance, précise aussi le ministre.

Munie de capteurs électro-optiques et d'ogives, la bombe intelligente Qaëm rend le drone Mohajer-6 plus puissant et lui permet de localiser, d’intercepter et de frapper des cibles immobiles ou mobiles, pendant le jour ou la nuit.

 

Mots clés

Feb 05, 2018 16:12 UTC
commentaires