• Moscou:

La Russie accuse les États-Unis de vouloir déstabiliser l’Iran.

En visite à Téhéran, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, a accusé les États-Unis de vouloir déstabiliser l’Iran par des accusations infondées.  

À l’issue d’une rencontre avec son homologue iranien Seyyed Abbas Araqtchi, Sergueï Riabkov a déclaré, le mercredi 14 février, que la Russie s’inquiétait d’une série de tentatives, pilotées par les États-Unis, visant à remettre sur la table des sujets qui n’ont rien à faire avec l’accord nucléaire.

« Les États-Unis accusent l’Iran de jouer un rôle contre-productif dans les évolutions de la région, mais la Russie est d’avis que ces accusations sont de nature politique et qu’elles sont destinées à déstabiliser l’Iran », a indiqué Sergueï Riabkov.

Les deux vice-ministres iranien et russe des Affaires étrangères ont abordé, lors d’une rencontre à Téhéran, un éventail de sujets, dont et surtout les questions d’intérêt commun et l’accord nucléaire.

MM. Araqtchi et Riabkov ont réclamé le maintien de l’accord nucléaire grâce à une coopération fructueuse entre Téhéran et Moscou, en pleine ambiance tendue de la région. 

Le président américain Donald Trump a déclaré, en janvier, qu’il avait prolongé « pour la dernière fois » la suspension des sanctions anti-iraniennes, conformément à l’accord nucléaire. Il a averti que Washington se retirerait de l’accord nucléaire, au cas où les modifications qu’il envisageait n’y seraient pas introduites.

Mots clés

Feb 14, 2018 18:06 UTC
commentaires