Le Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran a rencontré les oulémas syriens.

Le Leader de la Révolution islamique, l’Ayatollah Khamenei, a déclaré, lors d’une rencontre avec le ministre syrien des œuvres pieuses et une délégation d’oulémas syriens qui l’accompagnait, que la République Islamique d’Iran soutiendrait toujours la Syrie dans sa lutte contre les ennemis de l’islam et que la victoire appartenait aux nations qui travaillent durement. Le Guide suprême a également affirmé : « Nous espérons que nous verrons tous le jour où vous ferez la prière collective dans la sainte ville de Qods. »

« La Syrie est aujourd’hui en première ligne. Par conséquent, notre devoir à tous est de soutenir la Syrie. Il ne faut néanmoins pas oublier que M. Bachar al-Assad a su être un combattant et ça, c’est très important pour sa nation », a déclaré l’Ayatollah Khamenei, en saluant la force et la résistance du président syrien.

Le Leader a expliqué aussi que la faiblesse de certaines nations venait de la faiblesse de leurs dirigeants et que les ennemis ne peuvent rien faire contre une nation dont les dirigeants sont fiers de leurs origines et de leur religion.

« La République islamique d’Iran est entrée dans sa 40e année et il ne faut pas oublier que dès le premier jour de l’avènement de la Révolution, ses ennemis, à savoir l’Amérique, les Soviétiques et l’OTAN, ont tenté de la renverser mais n’y ont pas réussi, car la RII a résisté et elle s’est renforcée », a-t-il ajouté.

 « La victoire appartient à l’être pieux et engagé et notre devoir à tous est de défendre l’islam et l’Ordre islamique. Par conséquent, nous devons mettre de côté les différends et ignorer les personnes qui marchent en dehors de notre cercle de solidarité », a affirmé le Guide suprême.

« Nous, nous n’acceptons pas un chiite que soutient Londres ni un sunnite que défendent l’Amérique et Israël. Parce que l’islam n’accepte pas l’injustice et l’exploitation », a souligné le Leader en faisant notamment allusion aux récents agissements de Riyad.

L’Ayatollah Khamenei a affirmé aussi : « Il y a quelques années, le régime sioniste avait dit que d’ici 25 ans, je ferai ceci et cela de l’Iran. Et moi, j’avais répondu que vous ne serez pas en mesure ne serait-ce que de comprendre l’Iran et ses évolutions d’ici 25 ans. »

Le ministre syrien des Œuvres pieuses, Abdul Sattar al-Sayed a quant lui déclaré : « Nous vous faisons part de la gratitude du peuple syrien pour les positions adoptées par la République islamique d’Iran dans la défense des droits des Syriens et dans la lutte contre le terrorisme sionisto-takfiriste. »

« La RII a créé un arc de résistance à l’oppresseur allant de Téhéran à Damas en passant par le Liban, et cela nous a imposé le devoir de planifier tous ensemble, comme un seul homme, la libération de Qods. »

Enfin, le ministre syrien a déclaré en s’adressant au Guide suprême : « Nous croyons en la promesse de la paix divine pour les moudjahidines et les patients, le tout sous la direction de votre Excellence. »

Mar 01, 2018 17:25 UTC
commentaires