« Le Plan global d’action conjoint est en proie aux manœuvres politiciennes des États-Unis », a affirmé le ministre iranien des Affaires étrangères.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, l’a annoncé, lors d’une rencontre, ce lundi 5 mars à Téhéran, avec son homologue français, Jean-Yves Le Drian.

Zarif a précisé que la question des missiles iraniens est une question en dehors du Plan global d’action conjoint (accord sur le nucléaire iranien) et de la résolution 2231.

Lors de cette rencontre, les deux hommes ont discuté d’une vaste gamme de questions y compris les relations bilatérales, l’application du Plan global d’action conjoint et les manquements des États-Unis envers leurs engagements pris dans cet accord, ainsi que des questions régionales, dont le Yémen et la Syrie.

(Cet article fera l’objet d’une mise à jour.)

 

Mots clés

Mar 05, 2018 16:45 UTC
commentaires