• Iran: Pékin participe au projet ferroviaire

Téhéran et Pékin ont signé ce mercredi un accord portant sur la construction d’une ligne de chemin de fer pour relier le port de Bouchehr (golfe Persique) au reste du réseau ferroviaire de l’Iran.

Selon l’IRNA, ce contrat de 700 millions de dollars a été signé entre le gouvernement iranien et la compagnie chinoise Sinoconst, en présence du ministre iranien du Transport et de l’Urbanisme, Abbas Akhoundi.

Le contrat porte sur la construction d’une voie ferrée de 450 kilomètres qui devra relier le port de Bouchehr à la ville de Chiraz.

La construction de cette voie ferrée complétera le corridor ferroviaire Nord-Sud, dans le cadre d’un projet du gouvernement iranien qui fera du territoire iranien la pièce maîtresse du transport des marchandises entre d’une part les pays du golfe Persique, le sous-continent indien, la Chine et l’Asie du Sud-est, et de l’autre la Russie et les pays du Caucase et de l’Asie centrale.

Actuellement, le gouvernement iranien développe sept projets de construction de voies ferrées, représentant un total de près de 2 300 kilomètres.

La Chine, qui est le premier partenaire économique et commercial de l’Iran, a accordé en septembre 2017 une ligne de crédit de 10 milliards de dollars à plusieurs banques iraniennes pour le financement de projets d’infrastructures en Iran.

Mots clés

Mar 08, 2018 05:31 UTC
commentaires