• Téhéran réagit aux propos de Pompeo

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a réagi aux récentes déclarations du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, en les qualifiant de « ridicules et sans fondement ».

Bahram Qassemi a rejeté ce mercredi les propos de Mike Pompeo concernant les activités des ambassades et des représentations diplomatiques de la République islamique d’Iran. Celui-ci les a accusées d’être impliquées dans des projets terroristes.

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré : « L’histoire contemporaine est témoin d’innombrables exemples d’interventions illégales des ambassades des États-Unis dans divers pays du monde, dans l’objectif de ternir les relations entre différents États. »

Bahram Qassemi a ajouté que les déclarations de Mike Pompeo faisaient partie de la campagne psychologique lancée par Washington à l’encontre de la République islamique d’Iran. « Les ambassades et les représentations diplomatiques de l’Iran dans d’autres pays travaillent dans le sens du développement et de l’approfondissement des liens avec d’autres pays, et le but des États-Unis est de ternir les relations de Téhéran avec des pays amis », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères.

Selon lui, les accusations proférées par le secrétaire d’État américain contre les diplomates iraniens interviennent alors qu’il existe de nombreux documents irréfutables sur l’implication des ambassades américaines dans des projets d’espionnage, de sabotage et de terrorisme, en violation des usages diplomatiques.

Mots clés

Jul 11, 2018 15:37 UTC
commentaires