Au sommaire : – USA/Allemagne : Les États-Unis, qui comptent déjà plus de 30 000 soldats stationnés en Allemagne, envisagent d’y envoyer quelque 1 500 soldats supplémentaires, un futur déploiement qui contribuera à « renforcer la sécurité de l’OTAN et de l’Europe », a indiqué Richard Grenell dans un communiqué cité par l’Agence France-Presse (AFP).

Cette annonce intervient malgré une série de critiques adressées depuis son élection par Donald Trump aux pays membres de l’OTAN, et à l’Allemagne en particulier, accusés d’être de mauvais payeurs et de s’en remettre aux États-Unis pour assurer leur sécurité.

– France/Russie :
Au cours d’une conférence de presse organisée ce 7 septembre au Centre national des études spatiales de Toulouse, la ministre française des Armées, Florence Parly, s’est exprimée sur les enjeux de l’espace pour la Défense. Elle a à cette occasion accusé la Russie d’avoir tenté en 2017 d’espionner un satellite franco-italien permettant des communications militaires sécurisées. Moscou n’a pour l’heure pas réagi à ces accusations.

– Hongrie :
La Hongrie a enregistré au deuxième trimestre sa croissance la plus forte depuis plus de dix ans ! En glissement annuel, le PIB a progressé de 4,8 %, soit davantage que la hausse de 4,6 % annoncée initialement par le Bureau des statistiques. Conséquence de ce dynamisme, la croissance pourrait dépasser l’objectif de 4,3 % fixé par le gouvernement sur l’ensemble de l’année 2018.

– Iran :
Le Leader a reçu la visite du président russe Vladimir Poutine, qui s’est rendu à Téhéran pour participer à un sommet tripartite sur la Syrie organisé par le président iranien Hassan Rohani, en présence du président turc, Recep Tayyep Erdogan. Le Leader de la Révolution islamique a décrit la coopération de l’Iran et de la Russie dans le dossier syrien comme un modèle et une très bonne expérience de coopération bilatérale, ajoutant que cette coopération pourrait s’élargir sur des questions mondiales.

 

Mots clés

Sep 08, 2018 12:25 UTC
commentaires