Au 1er jour de la manœuvre aérienne Velayat 97, le système de missiles « Talash » a lancé trois missiles « Sayyad » et a touché des cibles aériennes situées à divers endroits.

Il s’agit d’une manœuvre militaire de défense antiaérienne de l’armée et du Corps des gardiens de la Révolution islamique qui se déroule depuis ce matin dans de grandes zones du nord, du centre et de l’ouest de l'Iran.

Le dispositif « Talash » est l’un des systèmes de défense les plus récents de la base aérienne, Khatam-ol-Anbia et il peut atteindre des cibles situées à moyenne et à haute altitude.

Le système de missiles « Talash », combiné au radar iranien, « Ofogh », a été conçu et construit par l'industrie de défense du pays.

« Le dispositif Talash a empêché que des engins volants de l’ennemi entrent dans le périmètre de l’exercice » ; a indiqué l’amiral Seyyed Mohammad Moussavi, le porte-parole de la manœuvre Velayat 97.

Moussavi a salué le commandement de la base aérienne Khatam ol-Anbiya, la force aérospatiale du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), la force aérienne de l’armée et le réseau de surveillance visuelle en indiquant que la manœuvre Velayat 97 s’était déroulée à son 1er jour avec succès et ce en dépit des sanctions multiples que l’ennemi américain impose depuis des années à l’Iran.

 

 

Mots clés

Nov 05, 2018 19:28 UTC
commentaires