• Attentat terroriste à Chabahar ; L’Iran reçoit des messages de condoléances

Le Koweït et le Pakistan ont vivement condamné l’attentat suicide à la voiture piégée dans le port stratégique de Chabahar, site de l’un des plus grands projets de transit maritime au monde.

Dans un message de condoléances s’adressant au président iranien Hassan Rohani, Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, émir du Koweït, a condamné l’attentat qui s’est produit dans la ville portuaire de Chabahar dans le sud-est de l’Iran, faisant 2 morts et 42 blessés parmi les citoyens iraniens.

Cité par l’agence de presse koweïtienne Kuna, l’émir du Koweït a souhaité la bénédiction de Dieu pour les morts et la guérison des blessés.

Selon Kuna, le président du Parlement du Koweït, Marzouq al-Ghanim, a pour sa part dénoncé l’acte terroriste et présenté ses condoléances à son homologue iranien Ali Larijani.

Par la voix de son ministère des Affaires étrangères, le Pakistan a également condamné l’attentat suicide de ce jeudi 6 décembre en Iran.

Le ministre pakistanais des Affaires étrangères, Shah Mahmood Hussein Qureshi, a exprimé sa profonde tristesse pour les victimes innocentes de l’attentat.

« Le Pakistan condamne vivement l’attentat suicide à la voiture piégée contre son voisin iranien, qui a fait deux morts et plusieurs blessés », a tweeté Mohammad Faisal, porte-parole du ministère pakistanais des Affaires étrangères, soulignant la nécessité de la mise en œuvre de mesures visant à éradiquer le terrorisme.

Une violente explosion a secoué dans la matinée de ce jeudi 6 décembre la ville portuaire de Chabahar, dans la province du Sistan-et-Baloutchistan (sud-est de l’Iran). Selon le gouverneur de la province, un terroriste à bord d’une voiture piégée a tenté de forcer l’entrée d’un poste de police avant de se heurter aux tirs nourris des forces de l’ordre.La voiture a explosé, provoquant la mort de deux membres des forces de l’ordre tandis que trois autres ont été gravement blessés. Parmi les blessés, la plupart sont des civils, principalement des commerçants et des passants.

Mots clés

Dec 06, 2018 20:15 UTC
commentaires