Dec 09, 2018 07:39 UTC
  • L’Iran dans l’arrière-cour US

Les États-Unis se montrent de plus en plus sensibles à la présence iranienne dans les eaux internationales.

Commentaires et analyses vont bon train sur le dernier destroyer furtif iranien, Sahand, les radars que l'Iran fabrique et dont il dote ses bâtiments de guerre, le champ d'action de la flotte iranienne... L'Amérique qui se croit le maître des eaux internationales se voit de plus en plus défiée par des États qui n'ont peut être pas les mêmes capacités navales qu'elle et qui savent comment mettre à profit et de façon intelligente leurs potentialités.

Les forces navales iraniennes prévoient d'ailleurs d'organiser un exercice de grande envergure dans l'océan Indien pour renforcer et mettre en valeur leurs capacités militaires, selon le commandant adjoint de la Marine, le contre-amiral Hamzeh Ali Kaviani. La manœuvre aura lieu cet hiver dans les limites des eaux territoriales du sud de l'Iran et de la haute mer, a-t-il déclaré samedi à l'IRNA. Il a ajouté que l'équipement ultramoderne de la marine, y compris deux sous-marins de la classe Ghadir récemment arrivés dans la flotte navale iranienne, participerait à cet exercice. Les deux sous-marins de la classe Ghadir, capables de lancer des missiles, torpilles et mines souterrains, ont rejoint la flotte navale iranienne le 29 novembre. Mais ce n'est pas tout. 

L'Iran envisage aussi de déployer des bâtiments de guerre de nouvelle génération dans les eaux vénézuéliennes, ce qui pourrait modifier l’équilibre géopolitique de la région, comme s'en alarme The Miami Herald. 

« La décision de l’Iran de déployer des bâtiments de guerre de nouvelle génération dans les eaux vénézuéliennes est considérée par les analystes comme étant " la mère de toutes les provocations", car un tel déploiement est propre à "modifier l’équilibre géopolitique de la région" et "nuire aux intérêts du gouvernement américain", prétend, le samedi 8 décembre, le quotidien américain The Miami Herald sans toutefois se souvenir de la présence largement provocatrice des dizaines de navire de guerre US à proximité des eaux territoriales iranienne. 

« L'arrivée de ces navires iraniens bouleverserait l'ordre régional », risque même de dire Rocio San Miguel, présidente de Control Ciudadano, une organisation non gouvernementale pro-occidentale qui surveille les forces armées du Venezuela. « Cela va gêner les 14 pays qui partagent des frontières avec le Venezuela et risque de créer une situation indésirable », ajoute l'ONG sans expliquer en quoi une présence iranienne aux portes des États-Unis pourrait s'avérer gênante pour les voisins du Venezuela. 

L'Iran a mis à l’eau la semaine dernière le destroyer Sahand, de fabrication locale, et qui est doté de propriétés furtives lui permettant d'éviter la détection radar.

The Miami Herald se met ensuite à menacer : « si l'annonce de Téhéran concernant l'envoie de sa flotte au Venezuela se révèle juste, la mesure pourrait s'avérer très négatif pour les deux pays », a averti Martín Rodil, expert des relations irano-vénézuéliennes. L'expert estime que « c'est dangereux car il serait insensé que l'Iran envoie trois navires de guerre dans l'arrière-cour des États-Unis ». Mais il n'a pas expliqué pourquoi l'inverse lui parait normal voire justifié. Et l'expert de poursuivre : « Si cela se produit Washington enverra également un porte-avions sur la côte vénézuélienne ».

Martín Rodil a estimé que l’Iran faisait partie de l’un des enjeux les plus importants de la politique étrangère américaine. « Le déploiement des destroyers iraniens au Venezuela sera une action provocatrice et l’administration Trump ne le supporterait pas », a-t-il prévu.

 Le Venezuela, pays aux politiques indépendantes et souverainistes est la cible des projets de déstabilisation continues des États-Unis. L'Iran est un allié stratégique important du Venezuela au cours des 20 dernières années de domination chaviste, et les deux pays ont signé des accords économiques et militaires d'une valeur de plusieurs milliards de dollars.

Mots clés

commentaires