Jan 11, 2019 10:38 UTC
  • Le CGRI met en garde les USA.
    Le CGRI met en garde les USA.

Le commandant en chef de la Force navale du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) a mis en garde les ennemis contre tout calcul erroné dans le golfe Persique.

Alireza Tangsiri a déclaré que les ennemis de l’Iran dans la région du golfe Persique connaissaient très bien le courage des forces iraniennes.

« Cela fait des années que nos ennemis ont une présence illégitime et illégale dans le golfe Persique. Ils ont déjà été témoins des actes courageux des forces de la Marine du Corps des gardiens de la Révolution islamique. Cette connaissance ne permet pas aux ennemis de commettre de calculs erronés. Même s’ils se le permettent, nous leur donnerons une gifle cinglante et le golfe Persique sera leur bourbier », a déclaré Alireza Tangsiri.

Le commandant en chef de la Force navale du Corps des gardiens de la Révolution islamique a ajouté que la présence des forces étrangères dans la région donnait une mauvaise impression aux nations musulmanes du littoral du golfe Persique.

« Les pays riverains du golfe Persique ont déjà montré qu’ils ne seraient pas en mesure de se défendre alors que nous, nous sommes capables de le faire. Jusqu’ici, nous avons garanti la sécurité du golfe Persique bien que les forces étrangères tentent de déstabiliser la région. Que les ennemis sachent qu’ils ne pourront pas éterniser leur présence dans le golfe Persique. Les ennemis ne se soucient que d’assurer leurs propres intérêts et ils ont, à maintes reprises, annoncé qu’ils ne quitteraient pas la région avant d'avoir extorqué les nations musulmanes », a-t-il expliqué.

Il s’est ensuite attardé sur la catastrophe écologique que pourrait déclencher la présence de certains navires à propulsion nucléaire dans le golfe Persique.

Alireza Tangsiri a appelé les nations musulmanes à protéger leur dignité et à ne pas compter sur les étrangers. Il a précisé que la République islamique d’Iran n’avait jamais attaqué un pays et que sa présence dans une région signifiait qu’elle voulait défendre une nation musulmane opprimée.

 

Mots clés

commentaires