Mar 14, 2019 11:53 UTC

Appelant à une « mobilisation maximale » face aux menaces de l’ennemi, l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei, Leader de la Révolution islamique, a averti que les États-Unis et le régime israélien avaient mobilisé tous leurs moyens contre le peuple et l’État iraniens.

L’Ayatollah Khamenei a fait ces remarques lors d’une réunion avec des membres de l’Assemblée des experts à Téhéran.

Les membres de l’Assemblée des experts ont été reçus ce jeudi 14 mars en audience par le Leader de la Révolution islamique, l’Ayatollah Khamenei. L’instance chargée de superviser l’action du leadership vient d’élire son nouveau vice-président en la personne de Hojjatoleslam Raïssi.

Dans une partie de son discours, l’Ayatollah Khamenei a évoqué la politique hostile des États-Unis à l’égard de l’Iran et la manière de laquelle l’Iran fait face à cette politique : « L’expérience du Plan global d’action conjoint [l’accord nucléaire signé entre l’Iran et les 5+1, NDLR] est très instructive. Il s’agit d’un accord auquel nous avons adhéré, un accord signé à la fois par les États-Unis et l’Europe. Mais les Américains s’en sont retirés, quitte à se rétracter sous les yeux du monde entier de l’ensemble de leurs engagements. Il y a là une expérience dont il convient de tirer les leçons qui s’imposent. »

Plus loin dans ses propos, le Leader de la Révolution islamique a fait allusion à la campagne de menace entretenue ces derniers mois contre l’Iran à la fois par Israël et les États-Unis, ces derniers ayant menacé d’imposer les plus dures sanctions contre l’Iran : « Les États-Unis ont mobilisé tous leurs moyens contre le peuple et l’État iraniens. Leur défaite est actée et elle sera la plus grande de toute l’histoire de l’Amérique, si nous mobilisons, nous aussi, tous nos moyens. »

Le Leader de la Révolution a insisté sur la nécessité de faire preuve de créativité pour faire face aux ennemis, affirmant que la République islamique les frappera là où ils ne s’y attendent pas grâce à une approche créative.

L’Ayatollah Khamenei a reçu les membres de l’Assemblée à l’issue de sa réunion annuelle consacrée aux grands problèmes internationaux et nationaux, notamment les défis économiques auxquels le pays est confronté à la suite de l’imposition de nouvelles sanctions illégales par les États-Unis.

Mots clés

commentaires