Mar 15, 2019 07:08 UTC

Selon l’Associated Press, le Corps des gardiens de la Révolution islamique, le CGRI a organisé jeudi 14 mars une manœuvre baptisée "en direction de la sainte Qods" au cours de laquelle des dizaines de drones de combat de fabrication nationale ont survolé près du détroit stratégique d’Hormuz.

C’est la première fois qu'autant de drones de combat ont été utilisés au cours d'un même exercice. Selon le commandant en chef des forces aérospatiales du CGRI, le général Amir-Ali Hajizadeh l’Iran détient la plus grande flotte de drones de combat de la région.

Tous les drones impliqués dans les exercices ont réussi à atteindre leurs cibles, rapporte l'agence de presse iranienne Mehrnews.

« Les drones ont survolé environ 1 000 kilomètres ou 620 milles puis ils ont atteint leurs cibles », a affirmé le général Hajizadeh.

Ces exercices interviennent alors que de nouvelles sanctions américaines sont imposées au secteur pétrolier de l'Iran.

Capturé en 2011, grâce à une cyber-attaque, le drone ultra sophistiqué américain, RQ-170 est tombé dans le piège des forces iraniennes. Après avoir atterri depuis l’Afghanistan, sans vraiment être abîmé, l’appareil a fait l’objet de la rétro-ingénierie effectuée par les spécialistes iraniens.

 

Mots clés

commentaires