Apr 12, 2019 18:26 UTC
  • Le coup pétrolier US tombe à l’eau

Les responsables de l’administration Trump prétendaient que les réserves pétrolières du monde sont plutôt bonnes et que cette situation facilitait la réduction à zéro des exportations pétrolières de l’Iran. Mais les évolutions du marché et l’augmentation du prix du pétrole ont montré tout le contraire.

Le site CNBC News fait en effet état de l’échec de Trump dans sa tentative de stopper les exportations pétrolières de l’Iran.

« Trump a l’intention de réduire les explorations du pétrole brut de l’Iran, mais le marché du pétrole ne va pas dans son sens », redit le site.

 Aujpurd’hui, sur les marchés mondiaux, le prix de chaque baril de pétrole Brent de la mer du Nord vient de dépasser les 71 dollars, en s’approchant des 72 dollars.

Le Brent de la mer du Nord s’est en effet négocié aujourd’hui sur les marchés mondiaux à 71,59 dollars le baril, avec une hausse de 76 cents par rapport à hier. Et le prix du pétrole américain a connu aussi une hausse de 73 cents pour arriver à 64,41 dollars le baril.

Selon le site de l’organisation des pays explorateurs de pétrole (OPEC) aussi, chaque baril s’échangeait à 70,41 dollars hier sur les marchés.

Reuters a également rapporté que ce sont les signes de stabilisation de la croissance économique chinoise, associés à la dévaluation du dollar sur le marché mondial, qui justifient la hausse du prix du pétrole.

Le vendredi de la semaine dernière, le prix du brut de Brent avait connu une baisse de 0,42 % pour arriver à moins de 70 dollars le baril, plus précisément 69,11 dollars. Le prix du pétrole West Texas Intermediate a connu aussi une baisse de 0,21 %, pour s’établir à 61,97 dollars.

En effet, il y a tout juste un mois, le haut représentant du président Trump pour l’Iran avait déclaré lors d’une grande conférence sur l’énergie que les conditions du marché du pétrole permettaient d’écraser les exportations iraniennes sans provoquer une flambée des prix. Depuis lors, le coût du brut a bondi de 12 % et, comme nous venons de le dire, le Brent international s’échange à plus de 70 dollars le baril.

La raison principale de cette montée des prix est simple : le marché se resserre. Cela signifie que l’offre excédentaire mondiale de brut s’épuise, amenant l’équilibre entre l’offre et la demande et mettant le marché face au risque de basculer dans une pénurie.

 

 

Mots clés

commentaires