Apr 23, 2019 18:41 UTC
  • Iran: la position de Paris reste inchangée?

La France s’est dite déterminée à se maintenir dans l’accord nucléaire (PGAC), même après la décision de la Maison-Blanche de durcir les sanctions contre le secteur pétrolier de la République islamique d’Iran.

Selon l’extrait d’un point de presse, qui a été publié le mardi 23 avril sur le site web du ministère français des Affaires étrangères, « la France est déterminée à continuer de mettre en œuvre le PGAC, endossé à l’unanimité par le Conseil de sécurité des Nations unies dans sa résolution 2231 (2015) ».

La diplomatie française a déclaré qu’« avec ses partenaires européens, la France entend poursuivre ses efforts pour que l’Iran tire les bénéfices économiques liés à la levée des sanctions aussi longtemps qu’il respectera l’ensemble de ses obligations nucléaires ».

Le ministère français des Affaires étrangères a ajouté que le mécanisme de compensation financière INSTEX, crée par la France, l’Allemagne et le Royaume Uni, facilitera la réalisation de transactions financières pour les entreprises européennes souhaitant entretenir des relations commerciales avec l’Iran, conformément au droit européen et international.

En réaction à ce communiqué, l’ambassade de l’Iran à Paris a annoncé, sur son compte Twitter, que l’Iran saluait toujours les positions réalistes ayant pour but d’améliorer les relations internationales et de soutenir les principes de multilatéralisme contre les points de vue dépourvus de tout fondement qui visent à détruire les acquis diplomatiques et à propager l’unilatéralisme.

 

Mots clés

commentaires