Apr 23, 2019 18:43 UTC

La Maison-Blanche a annoncé lundi 22 avril que le président Trump avait décidé de mettre fin dès le 2 mai aux dérogations dont bénéficient la Chine, l’Inde, la Turquie, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, l’Italie et la Grèce, pour importer du brut iranien.

Quelles seront les conséquences de cette décision sur le marché international ?

Ghada Houballah, géopolitologue, s’exprime sur ce sujet.

 

Mots clés

commentaires