Mai 13, 2019 18:04 UTC

1- «L'état-major américain qui décide seul»

Venu soutenir la candidate insoumise aux européennes Manon Aubry, Jean-Luc Mélenchon a participé à un meeting à Marseille, lors duquel il a décrit ce qu'il estimait être des liens de subordination entre l'OTAN et l'Union européenne. 

À l'occasion d'un meeting de la France insoumise (LFI) dans le cadre de la campagne pour les élections européennes, le député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon est intervenu ce 11 mai auprès de ses partisans à Marseille, afin de soutenir Manon Aubry, tête de liste LFI.

Lors de son intervention, le chef des insoumis a notamment décidé de dénoncer les traités européens qui, selon lui, «lient le système de défense [de l'Union européenne] à celui de l'Organisation du traité de l'Atlantique l'OTAN».

«Il est temps de prendre conscience des enchaînements dangereux auxquels l'Union européenne est en train de s'abandonner», a ainsi mis en garde Jean-Luc Mélenchon avant de déclarer : «[Les traités nous lient à l'état-major américain qui seul décide de où, quand et comment on fait la guerre.»

Évoquant plus tard la probable adhésion de la Géorgie à l'OTAN, le chef des insoumis a rappelé l'offensive armée menée en août 2008 par le président pro-occidental Mikhaïl Saakachvili en Ossétie du Sud et en Abkhazie, rappelant en quoi les traités européens liaient selon lui les Etats entre eux, contre leur gré.

 «L'offensive de Mikhaïl Saakachvili nous a entraîné dans un combat sans qu'on n'ait eu la maîtrise de quoi que ce soit, ni des discussions, ni des raisons pour lesquelles la lutte avait lieu, ni des arrangements qu'il aurait fallu trouver.» a-t-il conclu.

Source : RT 

2 - F-35 et ses pièces défectueuse

Une pièce défectueuse a bien causé le premier accident d’un premier F-35B en septembre 2018.

Le 28 septembre 2018, un F-35B, c’est à dire la version à décollage court et atterrissage vertical [STOVL] de l’avion développé par Lockheed-Martin, s’écrasa lors d’une mission d’entraînement à environ 8 km de la base de Beaufort en Caroline du Sud. Le pilote de l’appareil, appartenant au Marine Fighter Attack Training Squadron 501 [VMFAT-501], a pu s’éjecter à temps.

Alors que l’enquête du Pentagone relative à cet accident est encore en cours, un rapport du Government Accountability Office en abrégé GAO, l’équivalent américain de la Cour des comptes, avance que la perte de ce F-35B a été causée par une pièce défectueuse, en l’occurrence une durite de carburant.

Une « enquête a déterminé qu’un défaut de fabrication a provoqué la rupture d’un tube de carburant au niveau du moteur pendant le vol, ce qui a entraîné une perte de puissance », affirme le GAO.

Pour rappel, le moteur F-135 du F-35 est fourni par Pratt & Whitney.

Selon l’agence Bloomberg, il s’agit de la première information « officielle » sur les causes de l’accident.

Source : Opex360

3-Européennes: les Musulmans de France répondent "oui"

Le leader de l’Union des démocrates musulmans français veut un «grand remplacement dans les urnes».

L’Union des démocrates musulmans français (UDMF) entend s’inscrire durablement dans le paysage politique français, ne visant pas seulement les européennes de fin mai mais aussi les élections municipales de 2020.

Pour imager cet objectif, son fondateur, Nagib Azergui, n’a pas hésité ce 12 mai à reprendre une expression controversée de l’écrivain Renaud Camus.

Relayant sur Twitter une interview dans laquelle il se défend d'être «communautariste», il écrit en commentaire : «Le grand remplacement est en marche dans les urnes de la république #UDMF2020».

S’agit-ll d’une simple provocation visant à fustiger un concept considéré par ses détracteurs comme conspirationniste et raciste ?

Sur le plateau de RT France, Nagib Azergui avait déjà dénoncé la «thèse du grand remplacement» qui selon lui amène «à la détestation des musulmans».

En fait, Nagib Azergui veut être le candidat des “ quartiers populaires ”

Fondée en 2012, l’UDMF n’est jamais parvenue à franchir un premier tour lors d'élections locales ou nationales.

Toutefois, elle espère se servir des élections européennes – auxquelles elle a été autorisée à participer à la dernière minute – comme «tremplin» pour s'inscrire durablement dans le paysage politique français.

 «Un objectif clairement assumé», confiait Nagib Azergui dans une interview publiée le 10 mai par le Parisien, ajoutant : «On veut être présent à chaque rendez-vous pour que les Français s’habituent à nous.»

Source: RT

 4 -L'Iran frappera les USA à la tête

En Iran, les Gardiens de la Révolution islamique menacent de «frapper à la tête» les États-Unis

Après que le Pentagone a approuvé un nouveau déploiement de missiles Patriot au Moyen-Orient, des hauts gradés des Gardiens de la Révolution islamique ont dénoncé une «guerre psychologique» et menacé Washington d’une riposte.

Le chef de la division aérospatiale des Gardiens de la révolution islamique, Amirali Hajizadeh, a menacé les États-Unis d’une action à leur encontre alors que Washington renforce sa présence dans le golfe Persique, relate l'agence de presse iranienne Isna.

«Un porte-avions avec 40 à 50 appareils et 6.000 hommes à bord constituait pour nous une grave menace par le passé mais aujourd'hui les menaces se sont transformées en opportunités», a-t-il déclaré. «Si les Américains font un geste, nous les frapperons à la tête», a-t-il ajouté.

Le commandant en chef des Gardiens de la Révolution, Hossein Salami, a estimé dimanche que les États-Unis avaient lancé une guerre psychologique au Moyen-Orient.

«Le commandant Salami a présenté l'analyse selon laquelle les Américains ont lancé une guerre psychologique parce que les allées et venues de leurs forces dans la région sont finalement chose commune», a annoncé un porte-parole du corps d'élite des forces armées iraniennes.

Source : Sputnik

 

Mots clés

commentaires