Le célèbre journaliste et analyste arabe Abdelbari Atwan a consacré un article à la rencontre d’hier entre Benyamin Netanyahu et Donald Trump.

Voici, en résumé, les propos du rédacteur en chef de Raï al-Youm :

« Hier, à regarder et à écouter les deux personnalités, on se rendait compte qu’ils partageaient parfaitement les mêmes points de vue mais que, de surcroît, ce n’était qu’une seule personne, Netanyahu, qui exprimait ses idées.

L’un des points les plus remarquables de cette entente a bien sûr été l’idée de relancer l’axe arabe dit modéré, qui est censé contrer l’Iran et organiser des conférences internationales entre Israël et les pays de la Ligue arabe pour décider du sort des Palestiniens.

Et concernant les Palestiniens, Netanyahu a obtenu hier bien plus que ce qu’il ne demandait. Trump lui a permis d’enterrer, et pour de bon, la solution à deux États, en lui donnant aussi le feu vert pour reprendre de plus belle sa conquête colonisatrice. Trump lui-même a fait la promesse de faire les pressions nécessaires sur la partie palestinienne pour qu’elle reconnaisse tout simplement Israël en tant qu’État juif.

Cela signifie que Trump a reconnu officiellement, et en une seule rencontre, la privation des droits les plus essentiels de 1 500 000 Palestiniens. Cela signifie aussi bien sûr, la consécration du racisme, sous sa forme la plus primaire.

Ce faisant, Trump n’a fait rien de moins que mettre la région au pied d’un volcan prêt à entrer en éruption du jour au lendemain. Le président américain pourrait ainsi être à l’origine d’une future montée des violences et de l’extrémisme au Moyen-Orient.

Le mouvement Hamas, qui a compris à temps ce qui se profilait à l’horizon, a réagi de justesse et avec responsabilité et a nommé un homme ferme, Yahya Sinouar, à la tête de son bureau politique dans la bande de Gaza. Sinaouar fera probablement en sorte d’unir les branches politiques et militaires du Hamas.

Et il est espéré que le mouvement Fatah en fasse de même et qu’il agira comme dans le passé, avec une grande détermination, et luttera contre la nouvelle politique américaine et son soutien à l’un des cabinets les plus racistes du régime d'occupation. »

 

Feb 16, 2017 19:09 UTC
commentaires