En déplacement à Washington, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a demandé au président américain Donald Trump de reconnaître la souveraineté d’Israël sur le Golan occupé.

Selon l’agence de presse iranienne Fars, Netanyahu a dit aux journalistes au terme de sa rencontre avec Donald Trump qu’il lui avait demandé de "reconnaître la souveraineté du régime israélien sur les hauteurs du Golan occupé".

Netanyahu a déclaré ne pas vouloir annexer la Cisjordanie peuplée de 2.5 millions de palestiniens, mais a rappelé son opposition à la solution à deux États.

Le président américain Donald Trump a déclaré, mercredi 15 février, lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre israélien qu’il examinerait aussi bien la solution à deux États que celle à un seul État, disant qu’il opterait finalement pour une solution qui satisferait les deux parties.

Cependant et selon des sources d'informations, la visite de Netanyahu aux États-Unis qui a débuté le 15 févier est essentiellement axée sur l'Iran et le Hezbollah. Israël qui soutient directement et depuis 2011 les terroristes takfiristes dans le Golan occupé et qui a mené des dizaines de raids aériens contre le territoire souverain syrien, exige l'annexion du Golan par crainte d’avoir à faire face aux forces du Hezbollah. Reste à savoir si les États-Unis iront jusqu'à prendre un risque éminemment grand qui est celui de reconnaître l'occupation israélienne sur le Golan. Une telle démarche risque de liguer la communauté internationale contre les États-Unis.

 

Feb 16, 2017 23:03 UTC
commentaires