Mai 26, 2017 05:22 UTC
  • Les législateurs US vont bloquer la vente d’armes à Riyad

Les législateurs américains ont déposé le jeudi 25 mai un projet de loi visant à arrêter au moins une partie de la vente d'armes du président Donald Trump à l’Arabie saoudite.

Le républicain, Rand Paul et les démocrates, Chris Murphy et Al Franken ont présenté une résolution de désapprobation au Sénat pour provoquer un vote sur la possibilité de bloquer une partie de la vente d’armes à Riyad.

Le Comité des relations extérieures du Sénat a reçu l’annonce formelle de la vente d’armes en cours, le 19 mai.

La Loi sur le contrôle des exportations d'armes de 1976 permet à un sénateur de forcer un vote sur la vente d'armes, une fois que le Congrès a été formellement informé des projets à entreprendre. Les trois sénateurs ont introduit une résolution similaire l'an dernier visant à bloquer la vente de 1,15 milliard de dollars de chars et d'autres équipements militaires à l’Arabie saoudite. Cette mesure a été vaincue de façon écrasante.

L'Arabie saoudite a été la première étape du premier voyage à l’étranger du président américain, Donald Trump cette semaine, et il a marqué la visite en faisant état d’un accord sur la vente d’armes à Riyad, le 20 mai. Le Royaume a acheté immédiatement pour 110 milliards de dollars d'armements américains,faisant partie d'un contrat d'un montant de 350 milliards sur 10 ans.

Les législateurs veulent bloquer la moitié de la vente, soit environ 500 millions de dollars. Cette partie correspondant a la vente de matériels offensifs et spécialement des munitions à guidage de précision.

"Vu le soutien de l'Arabie saoudite au terrorisme, son mépris des droits de l'homme et sa guerre au Yémen, le Congrès doit examiner attentivement et débattre en profondeur si la vente d'armes est dans notre intérêt au niveau de la sécurité nationale pour le moment" a déclaré sénateur Paul dans un communiqué cité par Reuters.

L'administration de l’ex-président américain, Barack Obama a suspendu la vente prévue de munitions à guidage de précision en décembre en raison des préoccupations concernant la campagne militaire saoudienne au Yémen et les pertes civiles. Mais Trump a déclaré qu'il voulait encourager la vente d'armes comme un moyen de créer des emplois aux États-Unis.

Mots clés

commentaires