Des avions de guerre israéliens ont tiré à 02h42 des missiles depuis l'espace aérien libanais, ciblant une des positions militaires syriennes à proximité de Masyaf, et ont provoqué des dégâts matériels et la mort de deux membres du site militaire syrien.

Masyaf est une localité située à environ 60 km d’une base navale russe.

Comment expliquer que les S-300 ou les S-400 russes n’ont pas réagi aux frappes ? Fabrice Béaur, analyste politique, nous répond.

Sep 08, 2017 09:44 UTC
commentaires