• Israël menace de réoccuper le Liban

Un officier de l’armée israélienne met en garde contre une nouvelle occupation du sud du Liban où se trouvent les infrastructures de la Résistance.

Le lundi 12 septembre, un haut commandant de l’armée israélienne a déclaré qu’Israël envisageait d’envahir une grande partie du sud du Liban si une confrontation devait avoir lieu avec le Hezbollah, a rapporté Fars News.

Sous le sceau de l’anonymat, ce commandant israélien a affirmé qu'après la conquête d'une partie du sud du Liban où le Hezbollah possède des installations et des bases militaires, il obligerait les Nations unies à adopter une résolution pour améliorer la situation sécuritaire sur les frontières libano-palestiniennes, autrement dit les zones occupées.

« Si ce scénario se réalise, nous n’avons pas l’intention de rester très longtemps dans la région. Nous voulons seulement détruire les installations militaires du Hezbollah », a-t-il précisé cité par Jerusalem Post.

« Le Hezbollah est une armée même s’il n’a pas de char. Il pense et agit comme une armée », a-t-il indiqué avant d’ajouter que le Hezbollah était en mesure de tirer entre 1.500 et 2.000 missiles par jour vers les territoires occupés.

L’armée israélienne mène depuis mardi dernier ses plus grands exercices militaires depuis 20 ans dans le nord de la Palestine occupée près des frontières avec le Liban. Des simulations de guerre y sont effectuées. 

 

Sep 12, 2017 09:26 UTC
commentaires