• Hezbollah: discours de Nasrallah

Le secrétaire général du Hezbollah libanais prononce un discours suite à la reconnaissance de Qods comme « capitale d’Israël » par Donald Trump.

« La décision de Trump est une grave insulte aux musulmans et une violation des lois internationales », a lancé Nasrallah, dans une allocution télévisée à l’adresse du peuple libanais.

« Suite à cette décision, Israël ne reculera devant rien pour chasser les Palestiniens de leurs maisons et confisquer leurs propriétés, leurs fermes et leurs jardins », a-t-il ajouté.

Il a noté qu’Israël essaierait certainement d'étendre sa domination sur la noble Qods et d'accaparer plus de terres en Cisjordanie occupée.

« Une autre incertitude persiste sur le sort des lieux sacrés des musulmans et des chrétiens alors que les sionistes saisissent cette opportunité pour lancer un défi majeur aux sanctuaires des musulmans, en particulier la mosquée al-Aqsa », a-t-il indiqué.

En reconnaissant Qods (Jérusalem) comme capitale d'Israël, le chef du Hezbollah libanais a déclaré que le cœur de la question palestinienne, qui est la ville de Qods, avait été omise de toutes les discussions possibles, parce qu’elle n’entrerait pas dans le cadre des négociations.

Il a ajouté que « lorsque les États-Unis osent empiéter sur la ville la plus sacrée aux yeux des musulmans, il ne fait aucun doute que d'autres lieux moins sacrés, comme le reste de la Cisjordanie, la partie sud du Liban et d'autres endroits, se verraient confronter à des actions similaires si les musulmans restaient silencieux face à la décision de Trump ».

Il a souligné que le silence des musulmans les rendrait vulnérables et ouvrirait la voie à l’usurpation des ennemis sur d'autres lieux importants.

« Le régime sioniste d'Israël n'a aucun respect pour les résolutions internationales et ne prête aucune attention aux condamnations internationales, parce qu'il ne se soucie que de la position des États-Unis. »

Hassan Nasrallah a noté que la décision de Trump était une insulte grave aux millions de musulmans et chrétiens qui se sont sentis offensés par la nouvelle décision américaine.

« La décision de Trump, a-t-il ajouté, montre également qu'il n'a aucun respect pour l'opinion publique mondiale, y compris ses propres alliés européens dans la région, parce que le président américain prouve qu'aucun d'eux n'est important pour lui et son administration et que seuls les intérêts d'Israël comptent. »

« Les Américains et les Sionistes pensent que les protestations dureront seulement quelques jours et que la situation reviendra à la normale. Tout d'abord, les musulmans doivent continuer à manifester contre cette mesure scandaleuse pour prouver l'importance de la question palestinienne pour tous les musulmans et pour que plus personne n'ose jamais prendre de mesure unilatérale.

Même si elles ne sont menées que par quelques personnes, les manifestations doivent continuer pour faire entendre la voix des musulmans aux dirigeants de la Maison Blanche.

Chaque homme et chaque femme, jeune et d’âge avancé, doivent prendre part à ces manifestations, notamment à travers les réseaux sociaux, tandis que les universitaires doivent tenir des réunions et des sit-in et élever leur voix en condamnant la décision de Trump. De tels mouvements feront regretter à Trump ce qu'il a fait », a-t-il déclaré.

Il a conseillé aux États arabes de convoquer les ambassadeurs américains, soulignant qu'ils n'étaient pas censés couper leurs relations diplomatiques avec les États-Unis, et de faire pression sur le régime d’Israël pour que celui-ci ne mette pas en pratique cette décision et n’empiète pas sur les propriétés et les maisons des Palestiniens dans les territoires occupés.

Il a déclaré que toutes les formes de contacts clandestins avec Israël visant à normaliser les relations avec Tel Aviv devaient être coupées par tous les États arabes et que tous les liens diplomatiques avec Israël devaient être rompus, en expulsant les ambassadeurs israéliens de toutes les capitales arabes.

"Toute mesure prise pour normaliser les liens avec Israël serait la plus grande trahison contre la Palestine à l'heure actuelle", a-t-il souligné.

Il a souligné que les nations arabes et les Palestiniens devaient clairement annoncer leur désillusionnement quant aux négociations avec Israël qu'ils ne poursuivront plus.

Une autre mesure à prendre, a-t-il dit, est que les musulmans publient des déclarations dans leurs conférences au sein du monde arabe soulignant que Qods est la capitale permanente de la Palestine et que son statut en tant que tel ne changera jamais.

Le ralliement à l'Intifada palestinienne, proposé par certains partis, était une autre mesure que le chef du Hezbollah a conseillé de prendre face aux Américains et aux Sionistes.

Il a également déclaré son soutien à la résistance anti-israélienne comme meilleur moyen de contrer Israël et ses alliés.

En conclusion, le chef du Hezbollah a appelé tous les hommes, femmes et enfants - à participer à un grand rassemblement qui se tiendra lundi prochain dans le quartier de Dahieh dans la banlieue sud de Beyrouth.

 

Dec 07, 2017 17:54 UTC
commentaires