• Le Kremlin critique la décision de Trump

Selon la chaîne libanaise Al-Mayadeen, Dimitri Peskov, le porte-parole du président russe Vladimir Poutine, a déclaré que la décision de Donald Trump concernant la ville sacrée de Qods compliquerait considérablement la situation actuelle dans la région du Moyen-Orient.

Peskov a ajouté que cette décision du président américain ne contribuerait pas à résoudre la crise existante au Moyen-Orient et qu’elle entraînerait en plus de sévères réactions de part et d’autre.

Pour Peskov, la décision de Trump concernant Qods va en réalité semer la zizanie au sein de la communauté internationale tout entière.

Enfin, le porte-parole du Kremin a indiqué : « Suite à cette décision de Trump relative à Qods, le président russe, Vladimir Poutine, aura un entretien téléphonique avec le président turc, Recep Tyayip Erdogan, au sujet du processus de paix au Moyen-Orient. »

Dec 07, 2017 19:18 UTC
commentaires