En Syrie, la Résistance a repris le contrôle de près de 25 districts d'Idlib pendant les trois derniers jours.

La province syrienne d'Idlib est, depuis quelque temps, le théâtre des affrontements entre les combattants de la Résistance, grands alliés de l'armée syrienne, et les terroristes.

Ce vendredi 12 janvier, Idlib a connu une journée quasiment tranquille et les combattants de la Résistance étaient à moins d'un kilomètre de la base aérienne d'Abu Duhur.

Pas d'évolution majeure à l'est d'Idlib, mais dans le sud par contre, à Khan Cheikhoun, les fiefs des terroristes ont été bombardés par les avions de combat russes.

Des dizaines de terroristes ont été tués et blessés et six dépôts d'armes et une base militaire, appartenant aux terroristes, ont été détruits.

Dans le sud-ouest de la province d'Alep, la Résistance a libéré plusieurs villages et districts au sud de la ville d'al-Safirah. Ces opérations, dont la couverture aérienne a été assurée par l'unité balistique de l'armée syrienne, ont fait une trentaine de morts dans les rangs des terroristes.

Dans le sud-est d'Idlib, l'armée syrienne et ses alliés ont libéré 13 villages des mains des terroristes du Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra). Plusieurs terroristes ont été abattus et une importante quantité d'équipements militaires leur appartenant ont été détruits.

Pendant les trois derniers jours, les forces de la Résistance ont libéré près de 25 districts et villages soit 285 kilomètres carrés dans le sud-est et l'est de la province d'Idlib. Environ 200 terroristes ont été tués et blessés.

Dans le sud de la province d'Alep, la Résistance a repris le contrôle de 18 villages, soit 200 kilomètres carrés. 55 terroristes ont été abattus.

Mots clés

Jan 13, 2018 10:37 UTC
commentaires