• Les missiles du Hezbollah, cauchemar d’Israël

En cas d’agression israélienne contre le Liban, le Hezbollah serait capable de tirer 4 000 missiles par jour en direction des territoires occupés.

Des sources israéliennes ont averti que si Israël venait à lancer une offensive au Liban, le Hezbollah pourrait tirer au moins 4 000 missiles par jour vers les territoires occupés.

« Les missiles qu’utiliserait le Hezbollah sont très sophistiqués. Ils jouissent d’une haute précision et d’une grande capacité de destruction », a écrit le quotidien israélien Haaretz.

Prenant en considération la capacité du Hezbollah, Haaretz a prévu que dès les premières heures de l’assaut, les territoires occupés essuieraient le tir d’au moins 150 missiles lourds.

Selon les services secrets israéliens, les missiles du Hezbollah pourraient atteindre toute cible à l’intérieur des territoires occupés de la Palestine.

Le front interne ne serait pas capable de résister face à ces missiles, a rapporté Haaretz.

L’altération du moral sur le front interne affecterait l’efficacité des soldats sur les champs de bataille, a averti ce quotidien.   

Yediot Aharonot a pour sa part prétendu que le nombre et l’intensité des attaques au missile que mènerait le Hezbollah lors d’une prochaine guerre pourraient être réduits si l’aviation israélienne parvenait à prendre avec succès pour cible des objectifs sur le sol libanais et que l’armée entrât sur le territoire libanais.

Selon Yediot Aharonot, la guerre au Liban pourra s’étendre à la Syrie.

Le ministre israélien des Affaires militaires, Avigdor Lieberman, a récemment reconnu qu’en cas d’une guerre, 30 % des colons du nord des territoires occupés ne trouveraient pas de refuge.

Mots clés

Jan 13, 2018 18:24 UTC
commentaires