La décision des États-Unis d’inscrire le chef du bureau politique du Hamas sur sa liste noire continue de provoquer de vives réactions à travers le monde.

Dans ce contexte, la Turquie a critiqué vendredi la décision de Washington de placer le chef du Hamas Ismail Haniyeh sur sa liste noire. 

Philippe Hugon, reporter de guerre, et Arnaud Develay, juriste international, partagent leurs points de vue à ce sujet

Feb 04, 2018 19:24 UTC
commentaires