• Les forces loyales à Khalifa Haftar patrouillent les routes menant à la ville de Benghazi, le 7 février 2018.
    Les forces loyales à Khalifa Haftar patrouillent les routes menant à la ville de Benghazi, le 7 février 2018.

Un attentat à la bombe survenue ce midi contre une mosquée à Benghazi, dans l’est de la Libye, a fait un mort et plus de 62 blessés, a annoncé l’hôpital principal de la ville.

Les explosions ont frappé la mosquée alors que commençait la prière de vendredi dans la deuxième ville du pays, à 1 000 kilomètres à l’est de Tripoli, a indiqué une source de la police.

Une bombe avait été cachée dans un cercueil dans la cour de la mosquée et une autre dans une armoire à chaussures à l’entrée, a indiqué la source.

Au moins une personne a été tuée et 62 autres blessées, selon un porte-parole de l’hôpital al-Jala.

L’explosion fait suite à deux attentats à la voiture piégée perpétrés le 24 janvier devant une mosquée de la ville, qui avaient fait une quarantaine de morts.

Personne n’a revendiqué l’attaque de la mi-janvier dans la région de Benghazi, qui est contrôlée par l’armée de Khalifa Haftar.

Haftar dirige l’Armée nationale libyenne, associée à la Chambre des représentants basée à Tobrouk.

La Libye est en proie à la violence et aux divisions depuis que le dictateur Mouammar Kadhafi a été renversé et tué dans un soulèvement soutenu par l’OTAN en 2011.

 

Feb 09, 2018 16:50 UTC
commentaires