• Les commandants militaires israéliens sont revenus sur leur fiasco en Syrie. ©GPO
    Les commandants militaires israéliens sont revenus sur leur fiasco en Syrie. ©GPO

À la suite de la destruction du F-16 israélien par la DCA syrienne, dans le ciel du Golan, les commandants militaires d’Israël ont, selon le directeur du bureau d’al-Jazeera à Ramallah, opté pour plus de prudence.

« La destruction du F-16 israélien par la Défense anti-aérienne syrienne a poussé la région dans une nouvelle étape, et les règles du conflit auraient changé », a déclaré Walid al-Amari avant de poursuivre : « au cours de ces dernières années, Israël a régulièrement violé l’espace aérien syrien et actuellement il est obligé de prendre beaucoup plus de précautions alors que le Premier ministre, Benyamin Netanyahu, avait dit qu’il n’accepterait pas ce changement de règle et qu’il poursuivrait ses actes dans l’intérêt de la sécurité d’Israël. »

le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu. ©AFP

« Nous sommes confrontés par conséquent à une nouvelle situation. Nous devons attendre de voir vers où va cette situation et comment Israël pourrait-il y faire face », a-t-il souligné.

Vladimir Poutine, président russe. ©AFP

Israël a reconnu que celui qui peut empêcher l’intensification des tensions entre la Syrie et Israël, c'est bien le président russe Vladimir Poutine et non les États-Unis.

Mots clés

Feb 13, 2018 09:48 UTC
commentaires