• Israël/Liban: échec du plan US

Dans le cadre de ses efforts de médiation pour régler le les différends israélo-libanais sur l’exploration pétrolière et gazière, David Satterfield, le secrétaire d’État adjoint par intérim des États-Unis en charge des Affaires du Proche-Orient, a rencontré ce jeudi 22 février Nabih Berri, président de la Chambre des députés du Liban.

Sa rencontre avec Berri en a précédé d’autres avec le Premier ministre Saad Hariri ainsi que le ministre libanais des Affaires étrangères, Gebran Bassil. Or, les sources proches de Berri ont déclaré que Satterfield s’est contenté de proposer de nouveau le fameux plan dit de la ligne Hoff, déjà rejeté à plusieurs reprises, selon lequel 60 pour cent du bloc 9 du gisement de pétrole et de gaz libanais appartiendraient au Liban et 40 pour cent à Israël.

La semaine dernière, lors de sa rencontre avec le vice-ministre américain des Affaires étrangères, Berri avait prévenu que le litige avec Tel-Aviv sur les frontières maritimes ne pourrait être résolu que par le biais d’un comité tripartite comprenant le Liban, l’ONU et Israël.

Le litige sur le bloc 9 a été déclenché au moment où Avigdor Lieberman, le ministre israélien des Affaires militaires, a prétendu que celui-ci n’appartenait pas au Liban.

Gebran Bassil, comme les autres autorités libanaises, a rejeté la proposition américaine et a affirmé que son pays n’abandonnerait pas ses droits pétroliers.

Feb 22, 2018 20:06 UTC
commentaires