Les brigades Kataeb Hezbollah, aussi appelées Hezbollah irakien, ont publié un communiqué dans lequel elles ont apporté leur soutien au nouveau plan adopté par le Parlement irakien sur la fixation d’un calendrier pour le retrait des forces étrangères d’Irak avant d’insister sur le départ des troupes américaines.

Le Hezbollah irakien estime que les États-Unis cherchent à former un nouveau groupe terroriste en Irak.« Il n’y a l’ombre d’aucun doute que l’ingérence américaine dans les affaires intérieures irakiennes et les questions de la région ne vise qu’à faire avancer ses propres plans destinés à étendre sa zone d’influence et à réaliser ses objectifs sataniques et ses priorités dont la protection d’Israël et sa suprématie dans la région », ont affirmé les Kataeb Hezbollah dans ce communiqué daté du samedi 3 mars.

André Chamy, juriste international et Luc Michel, géopoliticien s'expriment à ce sujet.

 

Mots clés

Mar 05, 2018 18:03 UTC
commentaires