• Le Liban se défend face à Israël

Suite au crash, le samedi 31 mars, d'un drone israélien abattu par le Hezbollah dans le sud du Liban, le commandant en chef de l’armée libanaise a mis l’accent sur le maintien de l’intégrité territoriale et de la souveraineté du Liban.

"Le Liban se réserve le droit de défendre ses frontières maritimes et terrestres", a souligné le commandant en chef de l’armée libanaise, le général Joseph Aoun, cité par le journal L’Orient-Le Jour.

« Nous ne permettrons à personne de s'en prendre à la souveraineté du Liban », a déclaré le général peu de temps après le crash du drone israélien dans le sud du Liban.

Pour le général Aoun, la menace terroriste a été éliminée alors que la menace sécuritaire persiste toujours dans le pays.

Apr 01, 2018 07:10 UTC
commentaires