• Gaza: l’ONU condamne la barbarie d’Israël

Lors d’une réunion d’urgence, l’Assemblée générale des Nations unies a adopté hier mercredi 13 juin à une écrasante majorité un projet de résolution condamnant Israël pour avoir massacré les Palestiniens à Gaza.

Cette instance a également rejeté les tentatives sournoises des États-Unis cherchant à imputer ces barbaries au mouvement de la Résistance islamique de la Palestine, Hamas.

Le texte a été adopté par 120 voix pour, 8 contre et 45 abstentions.

Lors d’une intervention à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU, les représentants de divers pays ont souligné la nécessité de mettre fin aux crimes du régime israélien contre les Palestiniens.

Le représentant permanent de la République islamique d'Iran aux Nations unies a également condamné les attaques brutales du régime de Tel-Aviv contre le peuple sans défense palestinien, dont l'assassinat de Razan al-Najjar, infirmière palestinienne de 21 ans, ayant été tuée par un soldat israélien alors qu'elle portait l'uniforme des personnels de santé.

L'Assemblée générale de l’ONU n'a pas approuvé le projet de résolution proposé par les États-Unis qui condamnait les groupes de résistance palestiniens pour avoir tiré des roquettes sur la Palestine occupée.

Nikki Haley, représentante permanente des États-Unis aux Nations unies, s'est opposée à la non-approbation de ce projet de résolution, et la réunion de l'Assemblée générale a été suspendue pour une consultation ultérieure.

L'amendement introduit par Washington pour condamner le Hamas n’a recueilli que les deux tiers des voix nécessaires pour être adopté (62 votes pour, 58 contre, 42 abstentions).

« Les États-Unis ont échoué à condamner le Hamas au sein de l’Assemblée générale des Nations unies », a rapporté l'AFP.

 

Jun 14, 2018 05:18 UTC
commentaires