• Sous-marins: Netanyahu interrogé

La police israélienne a interrogé le Premier ministre Benjamin Netanyahu en tant que suspect dans le cadre d'une affaire de corruption concernant des sous-marins.

Le Premier ministre israélien a été interrogé le mercredi 13 juin dans le cadre d’une enquête portant sur l’achat de sous-marins auprès du groupe allemand Thyssenkrupp pour deux milliards de dollars, a annoncé le porte-parole de la police du régime de Tel-Aviv, Micky Rosenfeld.

« Netanyahu a été interrogé dans le cadre de l’affaire 3000 (l’affaire des sous-marins), pour la première fois », ajoute le porte-parole.

« L’enquête a été menée sous la supervision et le contrôle du procureur général et avec l’approbation du procureur général », ajoute la source.

Netanyahu a été également et, cela pour une nouvelle fois, interrogé pour suspicions de corruption dans le cadre du dossier 4000.

Netanyahu est accusé, dans cette affaire, d'avoir offert des récompenses, lorsqu'il était ministre des Télécommunications, à Shaul Elovitz, patron du groupe de télécommunications « Bezeq », en échange d'une couverture favorable à la famille Netanyahu auprès du site d’information « Walla » (appartenant à « Bezeq ») et en contrepartie de faveurs gouvernementales qui pourraient avoir rapporté des centaines de millions de dollars à Bezeq par des fuites à la provenance inconnue.

1000, 2000, 3000 et 4000. Ce sont les drôles de surnoms dont sont affublées quatre affaires mettant en cause le Premier ministre israélien et certains de ses proches pour fraude, corruption et pot-de-vin et abus de confiance.

Mots clés

Jun 14, 2018 08:39 UTC
commentaires