• Iran: Merkel change de discours

Lors d’une rencontre avec le roi Abdallah II, la chancelière allemande a appelé à une confrontation avec la politique régionale de l’Iran.

Hier, mercredi 21 juin, dans la soirée, Angela Merkel est arrivée à Amman, capitale jordanienne, avant de rencontrer dans la matinée le roi jordanien Abdallah II, a rapporté Mashregh News.

Les deux parties se sont entretenues de leurs relations bilatérales et des évolutions aussi bien régionales et qu’internationales.

Lors de cette rencontre, Merkel a qualifié la politique de l’Iran d’agressive et appelée à y faire face.

La chancelière allemande a promis à la Jordanie une aide de 100 millions de dollars pour qu’elle puisse rembourser ses dettes envers la Banque mondiale. Elle a également indiqué que les entreprises allemandes étaient prêtes à investir en Jordanie.

« Le roi jordanien a pour sa part mis l’accent sur l’importance de la cause palestinienne », ont annoncé des sources d’information jordaniennes.

« Aucune paix n’est possible sans un État palestinien avec pour capitale Qods », a souligné Abdallah II.

Avant Angela Merkel, le Premier ministre israélien et le gendre et conseiller de Trump, Jared Kushner, s’étaient rendus en Jordanie.

Déçue par les politiques provocatrices et interventionnistes de Riyad et d’Abou Dhabi, la Jordanie cherche à trouver d’autres alliés régionaux, dont le Qatar et l’Iran…

Jun 21, 2018 23:30 UTC
commentaires