• Israël frappe Quneitra et échoue

La DCA syrienne a repoussé une nouvelle attaque au missile contre la province de Quneitra au sud ouest de la Syrie.

Parallèlement à l'attaque israélienne, les terroristes qaidistes d'Al Nosra ont lancé une offensive pour reprendre le contrôle de quelques positions de l'armée syrienne. L'offensive a été violemment repoussée par l'armée syrienne. 

Une nouvelle attaque au missile israélienne a visé la région de Qars al-Nafel ainsi que trois autres localités près de la ville de Samadiyah Al-Sharqiyah, Umma Batnna et Dawha, toutes situées à Quneitra L'agence de presse syrienne SANA affirme que la défense antiaérienne syrienne a intercepté plusieurs missiles tirés contre les positions de l'armée syrienne à Hadar et à Tal Kurum. L'attaque n'a laissé que des dégâts militaires. 

Quelques heures avant l'attaque, le régime israélien avait prétendu avoir repéré un drone dans le ciel du Golan qui s'y était rendu en provenance de la Syrie. L'infiltration a déclenché une salve de missiles Patriot au dessus du Golan.

Cette nouvelle attaque israélienne intervient alors que le Premier ministre du régime de Tel-Aviv se trouve à Moscou pour tenter d'obtenir au président russe le retrait de l'Iran de Syrie. Dans un communiqué émis jeudi matin l'armée sioniste a revendiqué clairement la frappe au missile contre Quneitra qu'il qualifie de "défense de son intégrité aérienne". 

Il y a trois jours, Israël a visé depuis la région d'al-Tanf l'aéroport militaire T4 avant d'en être repoussé par la DCA syrienne qui a réussi à abattre un avion de chasse israélien.

La politique israélienne consiste en Syrie à provoquer l'adversaire pour marquer des points, politique qui a désormais du plomb dans l'aile

Mots clés

Jul 12, 2018 05:41 UTC
commentaires