• Le message d'Ansarallah au Pakistan

Le chef du Haut comité révolutionnaire de Yémen Mohammad Ali Al-Houthi a salué la prise de position du vainqueur des législatives pakistanaises par rapport à la guerre au Yémen.

« Nous félicitons la nation pakistanaise pour la tenue des élections ainsi qu'Imran Khan et son parti Tehreek-e-Insaf qui a réussi à gagner la confiance du peuple », a twitté Mohammad Ali Al-Houthi, cité par Sputnik.

« Imran Khan s’y connaît en économie. Il est évident qu'un économiste ne prendrait jamais le risque de participer à des conflits qui se produisent bien loin de ses territoires », a-t-il précisé.

Quant à la guerre au Yémen, Imran Khan avait auparavant souligné que le Pakistan ne prendrait pas part dans les guerres au Moyen-Orient. Contrairement à l’ancien Premier ministre pakistanais pro-saoudien Nawaz Sharif qui se devait de riposter à toute menace à l’encontre de l’Arabie saoudite.

Imran Khan, 65 ans est un ancien champion de cricket qui s'est lancé dans le mon politique en 1996. En tant que nouveau Premier ministre du Pakistan, il souhaite redresser son pays et en faire l’un des acteurs clés de la région.

 

Jul 31, 2018 14:48 UTC
commentaires